Habitreg.net
FR  | DE
Habitreg

Actualités

Clôture du projet transfrontalier Habitreg.net : enseignements et outils issus de 3 années d’échange

Le 21 novembre dernier, le projet Habitreg.net s’est clôturé au cours d’une demi-journée qui a été l’occasion de faire la synthèse de trois années d’actions et d’en tirer les enseignements pour des politiques d’habitat durable en milieu rural et péri-urbain de Lorraine, Luxembourg et Wallonie.

Dans l’esprit des échanges qui ont fait vivre le projet Habitreg.net de 2010 à 2013, démarches et expériences de collectivités locales ont été partagées ce jour là pour mieux percevoir les possibilités d’action à l’échelle locale (du quartier à l’intercommunal) pour répondre à ce triple défi : Comment …

… répondre aux besoins d’habitat face aux évolutions sociales et démographiques ?

… maîtriser l’étalement urbain en valorisant les cœurs de village et en favorisant des extensions raisonnées ?

…concilier les besoins d’habitat et la protection de l'environnement humain et naturel ?

Politiques de l’habitat en Wallonie

Les trois années du projet ont pu être saluées par le représentant du Ministre en charge du Développement Durable et du Logement et celui du Ministre en charge de la Ruralité dans le Gouvernement Wallon. .

Leur intervention a permis de faire état des politiques régionales en matière de logement et de développement rural et d’évoquer des dispositifs œuvrant à des démarches d’habitat durable locales telles que le PCDR ou encore le concept de logement adaptable : des démarches mises en avant et partagées au cours des journées d’échange d’Habitreg.net.

> Diaporama : politique du logement en Région Wallonne

Enseignements et outils issus de trois années d’échange

Le partenariat Habitreg.net a proposé lors de ce séminaire de clôture un tour d’horizon des  principaux résultats du projet, en mettant en parallèle les conclusions du diagnostic (les problématiques en matière d’habitat partagées dans  les trois régions) et certaines réponses qui y sont apportées de part et d’autre des frontières (dispositifs et réalisations analysées au cours des échanges).

> Diaporama : enseignements du diagnostic et des échanges d’Habitreg.net

Afin de diffuser le plus largement possible le fruit des échanges et des coopérations du projet Habitreg.net divers supports d’information et d’aide à la décision ont été conçus et sont mis à la disposition des élus locaux, des porteurs de projet d’habitat, et au-delà, du grand public :

> Diaporama : outils mis à votre disposition

Vers des démarches d’habitat durable : témoignages croisés de communes engagées

Les communes d’Anthisnes (Wallonie) et de Distroff (Lorraine, Moselle) sont  toutes deux rurales et périurbaines : proches de l’influence de l'agglomération de Liège pour Anthisnes, et de celle  de Luxembourg pour Distroff. De ces contextes similaires, s’affirment des enjeux partagés : accueillir des habitants tout en créant des lieux de vie, et donc ne pas simplement développer une offre de logements. Cela fait appel, de la part de ces communes, à des stratégies d’aménagement globales, dont ils ont témoigné ce jour-là.

A Anthisnes, une stratégie participative  vise à intégrer au cœur de la commune des  logements très diversifiés, des activités de service et de commerces. Elle se concrétise à travers la reconversion de l’important patrimoine bâti de son village. Il s’agit également de créer le patrimoine architectural de demain, en autorisant de nouvelles constructions d’habitat, fruits d’un véritable travail architectural, et non pas des pavillons standardisés.  De nombreuses actions complémentaires achèvent de donner à cette démarche une dimension durable : mobilité, environnement, etc. > Fiche expérience sur le site Habitreg.net

Pour Distroff, l’enjeu est de ne pas simplement développer un tissu pavillonnaire, sur le modèle des précédents lotissements de la commune, mais de construire un projet d’éco-cité basé sur les trois piliers d’un développement durable (social, environnement et économie) et reposant sur l'implication de différents savoir-faire complémentaires : élus, ingénierie publique et privée, société civile. Cela s’est traduit à travers une série de choix et de détails dans la conception du quartier,  au niveau collectif (prise en compte de l’intégration des – futurs - habitants, gestion alternative des eaux pluviales sur les espaces privés et publics…) ou individuel (les  futures habitations individuelles atteindront pour la plupart une performance énergétique passive). > Fiche expérience sur le site Habitreg.net

Ces nombreux défis à relever, pour un habitat accessible à tous, nous ont également été rappelés par le Président du CPAS de Bastogne (Wallonie) et le Bourgmestre de Wincrange (Luxembourg) en évoquant leur propre politique en matière d’habitat.

Réunir acteurs et compétences pour créer des effets levier : l’exemple de l’éco-construction / éco-réhabilitation

L’habitat durable, c’est aussi (et surtout) une question de comportement et de mobilisation des acteurs.

Au-delà des limites communales, et au-delà des limites frontalières, faire émerger des savoir-faire et des filières à même de faire évoluer le parc de logement (vers davantage d’efficacité énergétique, utilisant des matériaux plus sains, etc.) fait appel à une mobilisation des acteurs concernés et de leurs compétences respectives.  L’idée ultime est aussi de créer de l’emploi local, qui participe pleinement  à la dimension durable de l’habitat.

C’est dans cet objectif que s’inscrivent les deux dispositifs présentés en conclusion du séminaire de clôture du projet Habitreg.net :

  • le Pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti de la Communauté de communes du Pays de Montmédy > Fiche expérience sur le site Habitreg.net
  • le Groupement Européen d’Intérêt Economique Eco-Trans-Faire dont l’objectif central est de mutualiser les compétences et les savoir-faire locaux pour structurer une offre transfrontalière en éco construction et éco rénovation. > Diaporama : GEIE ECO-TRANS-FAIRE